A la une

Edito

Vers une désaffection pour les métiers du soin ?

Comme un tsunami dont on ne voit l'effet dévastateur que trop tard, un phénomène inquiétant se profile dans les établissements de santé : la perte d'attractivité des métiers du soin. Jusqu'à maintenant, cette perte d'attractivité était surtout connue et mesurée pour le personnel médical. Ainsi, selon les propres informations du centre national de gestion (issues du rapport d'activité 2019 du CNG), le taux de vacance statutaire - qui mesure le pourcentage de postes vacants et qui est un indicateur de l'attractivité - ne cesse de progresser dans les établissements publics de santé : près de 28%  (...)

Lire la suite

Nos dossiers