Edito

Les points de vues et perspectives sur les ressources humaines du secteur sanitaire, social et médico-social

 

Dans le n° 9 - Septembre 2009

QUEL " STATUT " POUR LES PERSONNELS DES HÔPITAUX PUBLICS ?

C'est la RENTREE ... et on court de réformes en réformes ... Certains de s'en inquiéter et d'autres de s'en réjouir.

Et parce que les rentrées restent immanquablement l'occasion de faire des bilans, chacun s'abandonne à son analyse de la situation ...

Lire la suite

Dans le n° 8 - Juillet 2009

HPST : la fin et les moyens

La loi HPST n'aura été abordée dans le grand public qu'une fois le titre 1 du texte voté à l'Assemblée Nationale. Le débat s'est cristallisé autour de l'expression du Chef de l'Etat, tendant à faire du directeur " un vrai patron " pour l'hôpital. Une partie des finalités de la réforme, à savoir la définition même de la raison d'être de l'hôpital, de ce qui entre dans le domaine concurrentiel et de ce qui ne peut l'être du fait de la spécificité de la mission publique, a été occultée. Les échanges se sont donc plutôt focalisés autour des outils mis en oeuvre notamment dans l'articulation des pouvoirs internes à l'hôpital. Ces outils n'étaient en fait que la conséquence du choix sociétal opéré par le législateur.

Les médias n'ont pas recherché à faire intervenir les représentants des cadres de direction sur la cohérence de la réforme. C'est d'autant plus dommage, que certains avaient porté quelques unes des grandes orientations reprises ensuite par le texte. La réflexion aurait pu porter sur la réponse aux besoins de la population et sur le fait que ceux-ci ne peuvent uniquement s'appréhender au niveau des instances de l'hôpital mais requièrent aussi un arbitre régional. On aurait aussi pu s'attendre à une réflexion autour de la notion de service public hospitalier, sur le fait que si celle-ci se justifie par les missions remplies par l'hôpital, elle ne peut se maintenir que pour autant que les capacités de la solidarité de la collectivité nationale le permettent. La communication et les interventions ont été surtout consacrées à la nécessité de conserver la nomination nationale des directeurs et à veiller à ce que la position de recherche d'activité soit strictement encadrée.

Lire la suite

Dans le n° 7 - Juin 2009

L'ADRHESS (Association pour le Développement des Ressources Humaines dans les Etablissements Sanitaires et Sociaux) : Un nouveau projet pour des Responsables Ressources Humaines en quête de repères

Depuis maintenant plusieurs années, à l'hôpital, se mettent en place des réformes qui bouleversent, de manière parfois radicale, la gestion des ressources humaines.

- Au début des années 2000, la RTT a été appliquée sans que les organisations de travail aient pu être véritablement repensées et avec d'autant plus de difficultés qu'elle intervenait dans un contexte déjà marqué par la pénurie de personnel soignant.

Lire la suite

Dans le n° 6 - Mai 2009

En amont, toutes !

La réduction inéluctable du nombre de médecins de proximité (généralistes libéraux en particulier) doit conduire les établissements de santé à repenser leur stratégie.

Celle-ci a longtemps été hospitalo centrée ; autrement dit concentrée sur leur offre de soins. Plus récemment, du fait de la mise en oeuvre d'un nouveau mode de financement, l'accent a été mis sur l'aval des séjours courts, concernés par la tarification à l'activité.

Lire la suite

Dans le n° 5 - Avril 2009

Les ressources humaines face à la crise : variable d'ajustement ou variable stratégique ?

Chronique d'une catastrophe annoncée, et de plus en plus redoutée, la crise financière renverse tout sur son passage, et oblige le simple citoyen, comme le professionnel de santé à revoir ses projets, reconsidérer, à la marge pour l'instant, ses modes de vie et d'organisation, voire son proche avenir. Sans même parler de prospective, la prévision n'a plus la côte et l'horizon lointain est désormais celui du très court terme.

Dans ce contexte en recomposition permanente, comment ne pas imaginer les effets dévastateurs de cet évènement sur un système de santé qui peine à se réorganiser et à trouver un sens aux réformes proposées par les pouvoirs publics ? Comment ne pas s'inquiéter aussi des " pertes de sang froid possibles " des dirigeants hospitaliers pressés à réduire dans l'urgence la dépense, en allant au plus simple et au plus visible, en " taillant dans la masse salariale " et en supprimant des postes, en réduisant " la voilure formation ", en pratiquant des " politiques de jeunismes " au recrutement. C'est un peu comme vouloir maigrir en réduisant prioritairement sa masse musculaire...

Lire la suite

Dans le n° 4 - Mars 2009

éditorial

Après deux semaines de débats, l'Assemblée Nationale a adopté le titre 1 du projet de loi " Hôpitaux, Patients, Santé et Territoires ".

Ce titre 1 comporte 13 articles et s'inspire du vaste mouvement de réflexion et de concertation sur l'hôpital mené en 2008.

Lire la suite

Dans le n° 3 - Février 2009

Pour une fonction RH rénovée

Le 9 octobre dernier, lors d'un forum consacré à la T2A, les intervenants n'ont pas manqué de souligner, à un titre ou un autre, l'importance de la gestion des ressources humaines dans un contexte de tarification essentiellement forfaitaire (les GHS représentent parfois 70% des financements de l'Assurance Maladie aux établissements).

Au cours du forum, le président de la commission d'évaluation de la T2A met en exergue, d'ailleurs sans ménager les responsables hospitaliers, l'impérieuse nécessité d'une productivité accrue dans le secteur public. De son côté, le président de la Fédération Hospitalière de France met en garde contre la réduction de l'emploi hospitalier à des fins strictement budgétaires, ce qu'il considèrerait comme un échec de la T2A. Une directrice d'hôpital public et un directeur d'ARH évoquent, tour à tour, la nécessité d'intéresser et fidéliser le corps médical sur des bases contractuelles, pour assurer la pérennité des investissements en formation médicale et en matériels coûteux.

Lire la suite

Dans le n° 2 - Janvier 2009

L'hôpital sous les projecteurs, de l'exercice individuel à la responsabilité partagée

Les événements récents de cette fin d'année nous montrent que le regard de la presse, la justice, et très certainement le grand public a changé sur les professionnels de santé. Nous vivions tous dans l'histoire des hôpitaux qui faisaient des soignants des filles des soeurs et des médecins des dépositaires de l'héritage des prêtres. La transformation se vit dans l'événement. En cette fin de décembre plusieurs d'entre eux ont été médiatisés sur le fait que les soignants sont porteurs de mort. Il y a quelques années, les soignants étaient porteurs de vie, parfois de résurrection (la greffe cardiaque, la greffe de visage...).

Comment réagir ? S'offusquer et se draper dans la dignité d'un professionnel qui a toujours bien fait son métier ? Combat médiatique perdu d'avance et enfermement assuré dans la solitude. Etre le héros de la vie était une stratégie gagnante. Cette position se renverse, le héros devient le bourreau dans un monde de " victimes ". L'événement au 20H n'est plus la vie mais le dysfonctionnement, la mort provoquée dans un univers soignant.

Lire la suite

Dans le n° 1 - Décembre 2008

Les ressources humaines au coeur du changement

Les réformes se succèdent les unes aux autres dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Qu'il s'agisse de la nouvelle gouvernance ou de la loi Bachelot qui sera discutée au parlement dans les semaines qui viennent, chacun sait que leur mise en oeuvre demandera une grande capacité à gérer le changement. A cela s'ajoute un contexte dans lequel on peut citer les départs massifs à la retraite prévus dans les années qui viennent ou encore l'émergence de nouveaux métiers.

Si ces évolutions sont l'affaire de tous, c'est avant tout une équipe qui les met en oeuvre : directeurs des ressources humaines, directeurs des soins, cadres hospitaliers, directeurs d'établissements.

Lire la suite

recevoir la newsletter