DOSSIER

Mettre en œuvre une délégation polaire en gestion RH

On ne le sait sans doute pas suffisamment, mais les établissements publics de santé ont une totale liberté pour définir leur organisation interne, leur seule obligation étant de regrouper les services en pôles d'activité autonomes :
Article 7-I de l'ordonnance du 2 mai 2005 : Les établissements publics de santé autres que les hôpitaux locaux mettent en place les pôles d'activité prévus à l'article L. 6146-1 du code de la santé publique au plus tard le 31 décembre 2006.
Art. L. 6146-1 du Code de la Santé Publique (CSP) : Pour l'accomplissement de leurs missions, les établissements public (...)

Lire la suite

Délégation Polaire - Comment dynamiser la gestion de l'hôpital en 60 fiches pratiques

Alors que la création des pôles dans les hôpitaux a maintenant plus de 10 ans, cet ouvrage détaille l'organisation d'une gestion polaire déléguée aboutie. Cette organisation optimise à la fois la réforme polaire et de celle du financement des hôpitaux à l'activité ; elle existe déjà dans certains établissements et obtient des résultats en termes médicaux, humains et financiers.
Trop peu d'hôpitaux ont franchi le pas d'une véritable délégation polaire, tant les obstacles techniques, méthodologiques et psychologiques leur sont apparus importants, faute également de disposer d'une description co (...)

Lire la suite

La mise en place des pôles à l'hôpital public : Vers un processus de décision médico-économique plus efficient ?

Les pôles d'activité médicale ont été instaurée dans les hôpitaux publics par l'ordonnance du 2 mai 2005, en reposant sur deux principes, la recherche d'efficience médico-économique et la subsidiarité. L'objectif de cet article est d'analyser, par l'étude de cas d'un grand CHU, l'impact de ce changement de structure organisationnel sur le fonctionnement hospitalier. Il ressort que les pôles se présentent comme de nouvelles unités qui ont rendu plus complexe l'organisation interne.

L'arrivée des pôles, un tournant gestionnaire à la poursuite d'efficience médico-économique
 (...)

Lire la suite